Petit déjeuner berbère

Publié le par Leïla

 

 

Bon, il pleut sur Djerba, c'est le moment d'alimenter la chronique, car ce n'est pas aujourd'hui que je vais aller batifoler dans la grande bleue. La pluie abondante et chaude a des allures de mousson, cela me rappelle Pondichery. Ciel et mer se confondent dans un gris argenté...

 

Mais aujourd'hui j'ai envie de vous faire saliver. Et si nous parlions petit déjeuner oriental ?

Voici ce que je vous propose :

 

-Raïeb (lait caillé), également un grand classique que l'on retrouve dans le jeûne du ramadan

-Bsissa (mélange de farines spéciales qui se diluent avec de l'eau et que personne n'a été capable de me traduire)

-Tabuna (pain cuit sur le four en terre cuite, selon les méthodes ancestrales des berbères) cela donne une sorte de galette absolument délicieuse et craquante que l'on sert avec du miel ou de la confiture de dattes

-Dattes, amandes

-Chamia (que l'on nomme communément chez nous Halva, composé de sésame écrasé avec du sucre et des pistaches ou d'autres fruits secs...un délice)

-fruits de saison comme le raisin (actuellement le raisin blanc est ici d'une douceur explosive lorsque le grain éclate dans la bouche sous la pression de la langue...on ne s'en lasse pas !) ou le melon jaune au goût fondant de miel

Et bien sûr tout cela accompagné de thé à la menthe.

 

Dans cette célébration du goût on n'oubliera pas la célébration de la vue, car rien de mieux pour commencer la journée qu'un tableau de délices sur la table basse du salon, recouverte de tissu rouge.

Et comme pour me faire un clin d'oeil, au moment où je vous parle, un splendide arc-en-ciel vient de surgir de la mer pour se lancer à  travers la nuée mauve de l'orage dans cet accord parfait qui nous semble toujours aussi magique. Et le soleil couchant se fait complice, se répandant sur l'horizon en large coulée de lave.

Lorsque la nature nous offre ces somptueux tableaux nous ne pouvons que nous incliner et retrouver cette foi en la beauté qui réside au plus profond de nous.

Je continue de croire que l'accès au coeur de l'âme passe par la célébration des cinq sens. Et s'il fallait en choisir un, je laisserai parler l'artiste, et je dirai :

"Laisse chanter ton regard partout où il se pose dans cette célébration muette qui connait le chemin de l'amour, il en naîtra mille choses merveilleuses, car si ton esprit est un terreau fertile, c'est ton oeil qui l'ensemence comme un jardin de paradis..."

La nuit n'a pas attendu la fin de mon article pour venir napper l'horizon de son mateau indigo, la lave engloutie a laissé place aux lumières de la ville. Les palmiers se nimbent de bleu à la faveur des enseignes. La nuit est poétique, même en ville, la lune ronde peut se lever ici où là-bas...elle sera toujours bienvenue.

Un ami s'assoit à ma table. Je lui parle de l'arc en ciel et il me dit :

"Chez nous, l'arc-en-ciel c'est la ceinture de Fatima, la femme du prophète". Au même moment, les lumières de la ville s'éteignent, victimes d'un court-circuit, puis se rallument vacillantes et fragiles, mes ailes m'ont emportées loin, très loin et j'ai le coeur qui chante.

 

 

 

Publié dans Cuisine berbère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mireille 24/09/2010 20:50


Oh la la, je lis ta chronique et soudain des ailes poussent dans mon dos, elles me font décoller et me déposent doucement sur la terrasse de Douiret. Nous sommes en octobre 2009, c'est le matin. Je
suis assise sur le petit muret et j'attends mes compagnons de voyage pour partager notre délicieux petit déjeuner. Je regarde le soleil s'installer dans la vallée et caresser les montagnes plates à
l'horizon. Je respire à pleins poumons, je me remplis de calme et de joie. Vite, vite le prochain mois d'octobre... bientôt.
Je t'embrasse bien affectueusement, chère Gyslaine qui ce soir, pour quelques instants, m'a fait oublier la pluie qui tombe dans mon jardin et la première neige sur les Alpes. Mireille


Leïla 26/09/2010 20:57



Le petit déjeuner t'attends, mais il faudra le mériter, car on démarre par le désert ! Ce sera un réel plaisir de retrouver toute la petite équipe ! Gros bisous !



danae 24/09/2010 20:05


Sympathique ton petit dej. Merci de le partager et ta description du soir est merveilleuse. J'imagine. Merci Nemchou


Leïla 26/09/2010 20:58



Voyager dans la couleur...fabuleux voyage que l'Orient nous offre à foison. Merci de ta fidélité à mon blog Danaë !