La dentelle de nos rêves

Publié le par Leïla

Le temps se déroule comme une pelote de fils invisibles, les mains du mektoub tricotent nos vies et détricotent nos espoirs. Ces dentelles de rêves entre deux continents formeront-elles un jour une passerelle assez solide pour supporter nos pas ? Je l'attends là où j'ai planté mes nouvelles racines, au bord d'une route improbable ensevelie sous les sables. Mémoire des grandes caravanes. Dépêche toi, je n'ai plus beaucoup de temps.

ghislaine Segal

 

Commenter cet article