Ali le marabout, le vagabond inspiré

Publié le par Leïla

 

ali-le-marabout.jpgJe ne vous ai jamais raconté l'histoire d'Ali le marabout...

On m'avait parlé de lui il y a des années, déjà légende vivante accrochée au désert et à la ville de Douz comme un de ces personnages qui marquent la mémoire pour des générations prochaines. Ali est considéré comme un saint et ses amis se le partage comme une relique vivante, une mascotte sensée les protéger du mauvais oeil.

Dans une aura de miracles quotidien, le marabout Ali évoluait, suscitant émerveillement et crainte.

Ici l'on racontait que, toujours sans le sou, Ali voulu monter dans l'autocar. Faute de pouvoir payer son billet, Ali fut obligé de descendre. Il s'assit sur le trottoir et attendit...pendant que le bus restait bloqué, incapable de redémarrer après avoir calé. Le chauffeur averti par les passagers d'avoir commis l'inacceptable, se laissa convaincre de laisser remonter Ali. Le marabout repris sa place et le bus redémarra...Petit miracle du quotidien qui fit le tour du désert.

La légende d'Ali, l'environne, le précède. Il apparait dans les rêves des gens pour leur donner des conseils. Il est considéré comme un guérisseur.

Je vois un jour venir à moi un petit homme édenté, habillé d'une manière totalement improbable, long chèche gris qui fut un jour sans doute beige clair, une tunique à fleur sur un pantalon militaire au motif camouflage. Il pousse des cris et bégaie de manière totalement inarticulée en me fixant d'un oeil brillant. On me présente Ali le marabout...Je reste médusée.

Une sonnerie stridente jaillit de sa poche et Ali se met à rire en exhibant un téléphone portable bleu ciel que je reconnais comme étant un de ceux que j'ai ramené en Tunisie et qui a dû circuler de mains en mains avant d'atterrir dans la poche du marabout Ali. Il porte le téléphone à l'oreille, tout le monde rit autour de lui, heureux de la bonne blague, car Ali ne parle pas, mais il a tellement de plaisir à répondre au téléphone ! Alors tous ses amis, sans arrêt, l'appellent pour lui faire plaisir !

Puis Ali a repris la route, il voyage dans tous les véhicules qui s'arrêtent devant lui, il porte chance, donc on se bat pour le transporter ! Il fait du stop, c'est le nomade des routes, le marabout roulant, l'éternel égaré jamais perdu...Sans doute un jour, le croiserez-vous sur votre chemin...Ce sera peut-être votre jour de chance !

Publié dans Aventure Sahara

Commenter cet article

Elisabeth de Hautségur 29/08/2012 22:15

J'ai aussi un pied à L'UNESCO!!!

Elisabeth de Hautségur 28/07/2012 17:09

J'irai voir ton association pour reverdir le désert. J'ai relu avec plaisir l'histoire du marabout. Je t'embrasse. Elisabeth.

Leïla 14/08/2012 18:12



le lien : http://actionsahara.blogspot.com    nous sommes
maintenant Club Unesco Action Sahara. La chaleur écrasante m'a fait fuir en juillet, et j'attends l'automne pour reprendre pied dans ma montagne saharienne...Bises à toi !



Elisabeth de Hautségur 10/06/2012 21:22

Merci Leila pour cet enchanteur marabout qui me soignera dans une période un peu dure. Un peu de soleil en un dimanche triste. Je t'embrasse. Elisabeth.

Leïla 12/06/2012 09:26



. La roue tourne Elisabeth, à la tristesse d'un jour succède le soleil d'une autre journée. Patience et courage, Bises du désert !



Elisabeth de Hautségur 16/04/2012 21:43

Leila, cette légende est merveilleuse et pleine de douceur.
Bonne soirée. Je t'embrasse. Elisabeth.

danae 03/04/2012 16:44

J'ai la m^me histoire avec un sadhou en Inde et le train restait bloqué une fois qu'on l'avait mis dehors !C'est possible, ces hommes là ont des pouvoirs mystérieux ! Je te souhaite de le croiser
un jour. Bises Nemchou